HALLUX RIGIDUS

L'hallux rigidus est une arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne du gros orteil. Cette arthrose est en général centrée, à la différence de l'arthrose secondaire à un hallux valgus évolué.

ORIGINE

Elle est multi-factotielle, favorisée par les microtraumatismes (danse classique avec pointes, foot ...), un chaussage étroit ou à talon ...

Le plus souvent, on ne retrouve par d'étiologie évidente.

LA CLINIQUE

Le patient présente des douleurs qui sont mécaniques (à la marche),

avec une raideur en flexion dorsale de l'articulation métatarso-phalangienne (AMP) qui entraine un trouble de la marche.

L'EXAMEN

Il retrouve une douleur à la mobilisation de l'AMP, avec perception de tuméfactions osseuses en regard de la tête du 1° métatarsien (les ostéophytes)

Il existe également une raideur avec diminution surtout de la flexion dorsale.

LA RADIOLOGIE

Elle confirme l'arthrose.

LE TRAITEMENT

Il peut être médical dans un premier temps (Antalgique, antiinflammatoire, orthèse, infiltration ...)

En cas de non amélioration ou de symptomatologie trop bruyante, la chirurgie sera proposée:

- L'arthrodèse de l'AMP est la technique de choix. Il s'agit de bloquer l'articulation pour éviter toute douleur. J'ai opté pour une arthodèse par plaque vissée. Cette arthrodèse est fixée dans une position qui permet de reprendre la marche et ses activités sans aucun problèmes.

- Une autre solution consiste en une ostéotomie de décompression de la 1° phalange ( ou du 1° métatarsien) Le but est de diminuer les contraintes et de ralentir l'arthrose. Elle n'est possible que dans les formes toute débutantes.

L'INTERVENTION

Elle a lieu sous anesthésie locale (bloc poplité)

LES SUITES

Chaussures de décharge pour 45 jours.

Anticoagulants 15 jours.

Sortie de clinique à J+2.

Premier pansement refait par le chirurgien à J+15.

Arrêt de travail entre 45 jours et 3 mois en fonction du métier.

Marche "normale" à 3 mois.

Pour en savoir encore plus sur l'hallux rigidus, cliquer ici.